Hauteurs et Odeurs

1 08 2010

Grosse journée. J’aurais bien aimé dire Grasse journée, mais ce serait tricher car je ne l’ai pas entièrement passée à Grasse!

Il est tard et je suis très fatigué alors ce sera un billet en style télégraphique, sans flafla. J’ai pris plus de 300 photos mais je suis un peu paresseux et je sais pas si je vais avoir le courage de les classer/examiner pour vous en sortir 3-4 dignes d’être vues…

La première aventure a pris comme théâtre la petite ville de Gourdon, près de Grasse. Il s’agit d’une de ces ville haut-perché typique de la Provence, cramponnée au sommet d’une montagne d’une façon telle qu’on se demande comment ils ont bien pu faire pour s’y rendre.

Et bien laissez-moi vous dire que ces gens sont soit très tordus, soit extrêmement persévérants. Surement un peu des deux…

La route pour s’y rendre en 2010 est assez spectaculaire, alors je n’ose imaginer comment ça a dû être difficile à accéder et construire il y a plus de 1000 ans.

En fait le lieu est occupé depuis plus longtemps que ça encore car on a trouvé des vestiges de l’occupation romaines datant de 800 ans AVANT Jésus-Christ, à 1 km de là.

Ça change de notre petite histoire québécoise qui date de 400 ans!

Une fois sur les lieux, j’ai fait le tour du village d’un côté à l’autre du sommet, afin d’admirer le panorama de tous les angles possibles, des montagnes jusqu’à la mer Méditerranée, en passant par tous ces villages qui se nichent dans le creux des vallons entre chaque montagnes. Magnifique.

IMG_6539 IMG_6530

Puis ma curiosité m’a fait prendre un petit sentier qui partait d’une terrasse, et qui semblait descendre un peu plus bas. Cherchant constamment de nouveaux angles de prises de vue, je m’y suis aventuré, armée de mon appareil-photo, à la recherche d’une éventuelle “Station d’observation”.

IMG_6402

Je ne l’ai jamais trouvée.

Car elle n’existe pas!

Ce sentier, qui s’agrippe désespérément aux flancs rocheux de cette montagne abrupte, descend jusqu’au fond de la gorge, à grands coups de zigs-zags. Et on ne parle pas de sentiers tout bien tapé “à la québécoise” là, nonon. C’est qu’un sentier de pierres minimalement installé, qui prend parfois des allures d’alpinisme.

Ma curiosité, cette chose malsaine qui m’habite, m’a porté à descendre “encore une petite dernière pente… oh encore une autre… bon cette fois-ci c’est la dernière… oh tiens ça semble donner sur un point de vue intéressant plus bas… allez je continue encore pour voir, et après j’arrête…” et ainsi de suite pendant près d’une heure.

Je croisais parfois des gens qui remontaient, ils avaient l’air complètement essoufflés les pauvres. À chaque fois je me disais que j’allais payer cher plus tard. Surtout que, idiot que je suis, je ne m’étais pas apporté de bouteille d’eau. Ben quoi, c’était pas prévu que je fasse une randonnée à cet endroit!!!!

Je suis tellement descendu bas que mes jambes commençaient à trembler d’épuisement, mais je n’étais pas encore essoufflé, car la descente est relativement facile. J’ai fini par reprendre le contrôle de ma raison, et j’ai rebroussé chemin…

IMG_6415

Ce fut une heure très éprouvante. Le manque d’eau et la chaleur très intense ont rendu la chose encore plus pénible, surtout que je portais des pantalons plutôt que des bermudas. Et je voyais remonter des hommes en bedaines et en shorts, complètement en sueurs… imaginez…!

Bref, ce fut toute une première randonnée pour débuter mes vacances! Moi qui me cherchait plutôt une randonnée classée “Facile ou intermédiaire”, j’ai commencé par la pire qui soit!

Mais bon j’étais quand même fier de moi une fois de retour en haut. Complètement épuisé, mais satisfait. Et j’ai calé 2 bouteilles d’eau !!!

Il me restait encore quelqu’énergie pour visiter le château qui trône au sommet. Une petite visite guidée de 30 minutes où on nous montre des objets du 11è siècle jusqu’au 17è siècle qui ont servi aux gardes qui défendaient la place. Des armures en métal de 40 kilos, des épées à 2 mains de 20 kilos, des fusils si lourds qu’ils devaient être appuyés sur un pied, des arbalètes, bref de tout pour faire la fête en décapitant des gens sympas.

IMG_6459

Les Jardins derrière le château donne directement sur la falaise, et le point de vue est magnifique.

IMG_6489

Ensuite, je suis retourné brièvement à l’hôtel pour me changer avant d’aller attaquer les rues de Grasse la magnifique, “Capitale Mondiale du Parfum”, une autre ville qui grimpe la montagne, avec son lot de rues qui montent et qui descendent dans tous les sens.

Conduire en voiture dans cette ville-là est insensé. Les rues sont si étroites qu’elles font paraitre les rues du Vieux-Québec comme des boulevards. En fait, quand ils ont assez d’espace pour que 2 voitures puissent rouler sur 2 voies séparées sans trop risquer de s’accrocher les miroirs et rayer la peinture , ils montent la limite de vitesse à 70. C’est pas des blagues.

Et là je ne parle pas des vélos, omniprésents, et des gens qui marchent dans la rue sans même avoir l’air inquiets.

Disons simplement que je comprend maintenant pourquoi ça coute si cher d’assurance en France!

IMG_6568

Une fois la voiture stationnée, j’ai pu enfin faire une visite digne de la beauté de cette ville.

Vraiment une pure beauté.

IMG_6566 IMG_6599 IMG_6586

J’ai visité 2 musées/parfumeries. Senti des centaines d’odeurs différentes. Des pires odeurs animales aux arômes les plus subtils de fleurs. Et j’ai vu les différentes techniques pour capturer ces odeurs afin d’en faire une essence. Très intéressant. J’en ai appris presqu’autant qu’en lisant le roman “Le Parfum” de Patrick Suskind. 😛 Ensuite je devais me rendre dans une ville voisine pour voir la deuxième partie du musée: le  champs de fleurs.

IMG_6573

Bref, la journée a passé vite, et déjà il était 19h30. Une grosse journée de 10 heures de randonnée pédestre et de visite! Comme il me restait une bonne heure et demi à tuer avant qu’il ne commence à faire noir, j’ai décidé de me rendre près de la Méditerranée, question de voir le paysage un peu.

Je me suis rendu au bout du cap d’Antibes. Quel bordel cette ville! Encore pire que Grasse! Les rues toutes aussi étroites mais bondées du typique traffic routier et pédestre des grandes villes. Vraiment dangereux. Mais ça valait le coup d’oeil, j’avoue.

Demain… je ne sais pas encore exactement quoi visiter. J’avais prévu Nice, mais j’hésite. Ça m’attire pas plus qu’il faut. Mais il parait que c’est une ville magnifique alors je vais peut-être lui donner une chance.

On verra.

Ensuite après la journée, je quitterai la Côte d’Azur et ses jolies villages nichées sur les montagnes, pour prendre la direction de Arles afin d’y prendre possession de l’hôtel que je vais habiter les 6 prochaines nuits! Mon quartier-général de la Provence en quelque sorte.

Ciao!

Advertisements

Actions

Information

5 responses

2 08 2010
Mylène Ebacher

Wow ! Quel beau trip tu fais!! ! J’ai pas encore tout lu mais je me promet de tout lire cette semaine (je viens de voir que tu avais un blogue). C’est cool à lire avec ton légendaire sens de l’humour ! Merci de nous faire partager ce beau voyage et c’est belles photos !!!

Je crois comprendre que tu n’es pas avec fiston et Julie ? D’où le dicton : Derrière tout grand homme (qui voyage), il y a une grande femme ! 🙂

Bonne suite !

2 08 2010
Steepmind

Wow, ça fait rêver tout ça :). Je te souhaite d’agréables moments en Provence et pas de bouchons pendant le voyage!

-Rémy

2 08 2010
Éric

C’est ça pour toi un billet de style télégraphique ? Ish… 🙂

Très jolies photos! Continue, je prends toujours autant de plaisir à te lire!

2 08 2010
Gaétan

Une chance que c’était court… Très intéressant; je te suis avec Google Earth et vais voir les endroits que tu décris. Ben ben le fun, continue mon frère…

2 08 2010
Lyne Girard

Merci de nous faire partager tout cela. C’est un coin de pays que je ne connais pas. Je vais te lire tous les jours.
Bon voyage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :