Paris-Genève Express

30 07 2010
Je suis présentement dans ma chambre d’hôtel à quelques kilomètres de Genève, une petite banlieue nommée Annemasse, au creux des alpes françaises, avec vu lointaine sur le Mont Blanc.
 
Le début de journée a été difficile. En particulier l’épisode de la sortie de Charles-de-Gaules dans ma nouvelle voiture.
 
Si c’était seulement le fait de caler 2 fois, puis de me tromper 3 fois de sorties parce que mon GPS avait pas encore fini de se synchroniser. Si c’était juste ça, ça serait pas si pire. Mais l’odeur de brulé intense qui est apparue après quelques kilomètres m’a un peu inquiété.
 
Non mais tsé ils pouraient l’indiquer plur clairement que le break à bras est encore enclenché quand on avance!!!
 
Bon…
 
Une fois ce problème réglé, et après les quelques minutes d’arrêt dans une ruelle pour laisser le temps à mon GPS de revenir à lui, j’étais enfin prêt à attaquer la route!
 
J’avais 6 heures de route à faire pour rejoindre mon hotel pré-réservé de la banlieue genèvoise… avec moins de 3 heures inconfortables de sommeil.
 
Deux options s’offraient à moi:
-Soit prendre une pause d’une heure et demie à mi-chemin quand j’allais commencer à piquer des clous, afin de faire une sieste suffisamment réparatrice pour me permettre de continuer.
-Soit me bourrer de caféine.
 
J’ai pris la 2ème option!
 
Et tout a super bien été.
 
Ya pas un seul instant où je me suis ennuyé. Toute la route était belle, peu importe où je regardais. Ce n’était pas toujours grandiose ou spectaculaire. Mais c’était toujours beau et apaisant. Et parfois vraiment renversant.
 
Premièrement, je suis taillé sur mesure pour conduire sur l’autoroute en France: la limite de vitesse est à 130 km/h !!!!! Moi qui capotait sur les états du sud-ouest américain l’année passée avec leur 120 km/h!
 
En plus, même à 135 tu te fais doubler continuellement. Et les gens respectent les voies lentes et les voies rapides. Très très rarement j’ai dû ralentir à cause d’un toton qui roulait à 110 dans la voie rapide.
 
Bref, osti que ça roule bien en France!
 
Et j’adore vraiment l’auto que j’ai louée, une Renault Clio 5 portes manuelle diesel. Incroyable combien ça ne consomme pas, même à une moyenne de 135 km/h j’ai à peine franchi la moitié du réservoir après 500 km…! Et elle est nerveuse comme je les aime! Et j’apprend à vraiment aimer à conduire manuel, je pense que ça me ressemble plus qu’une automatique. Faut juste prendre le temps d’acquérir les bons réflexes. Chose qui devrait être faite après ce voyage!
 
 
Ensuite les paysages sont vraiment beaux. Les routes elles-mêmes sont agréables à conduire, valloneuses et juste assez tortueuse mais pas trop.
 
Et le top c’est quand on entre en Haute-Savoie… traverser la naissance des Alpes m’a offert des paysages vertigineux qui sont d’une beauté que je n’oublierai jamais. C’est tout simplement grandiose. L’autoroute des Titans qu’ils ont construite pour traverser ça force l’admiration.
 
Et on s’entend tu que c’est déjà impressionnant d’avance de circuler sur une route sur laquelle on voit des panneaux qui indique le chemin pour Milan et Genève? Ça change des panneaux pour Trois-Rivières et Québec mettons! Je me sentais vraiment loin de chez moi. Je voulais du dépaysement, ben j’ai été servi dès la première journée.
 
 En route vers Genève et Milan
 
Bref, une première journée de pur bonheur, malgré le manque de sommeil et d’expérience avec une voiture manuelle.
 
Car bien que j’ai fini par pogner le tour, c’était quand même pas toujours évident dans certaines situations. Par exemple, j’ai été coincé dans un bouchon… sur une pente ascendante dans les Alpes. L’art de redémarrer dans une côte, mettons que je l’ai apprise à fond maintenant.
 
Ya aussi tous ces carrefours giratoires incroyablement rapides et tellement mélangeants quand t’es pas habitué d’avance, et encore plus quand tu dois shifter à bras, faire des changements de vitesse rapide tout en tournant à gauche sans rentrer dans l’autre qui fonce à toute allure, et sans rater ta propre sortie.
 
Mais le métier rentre! 😀
 
Mon hotel est étonnant. Pour le prix ridicule que j’ai payé, je m’attendais à du miteux. Et bien non, tout est impec, le service Wi-Fi fonctionne nickel, les douches sont propres, le lit est confortable, ya la climatisation, le parking gratuit, le petit déjeuner… Bref j’ai été suffisamment impressionné pour réserver 6 autres nuits avec cette même compagnie (Premiere Classe) en Provence. Dans une ville centrales à moins de 30 minutes des 7-8 lieux que je veux visiter, c’est idéal.
 
Pourquoi attendre?
 
Demain au programme: traversée du Mont Blanc via sur long tunnel, arrivée en Italie, léger détour par Milan, question de diner rapidement (3 heures max), puis départ vers ma destination suivante: Grasse. C’est là où va débuter mon "vrai" voyage.
 
J’ai bien hâte!
 
À demain!
 
P.S. Je sais pas encore si je vais pouvoir mettre mon blogue à jour demain. Je vais
devoir me racheter un adapteur 220Volts car celui que j’avais a… EXPLOSÉ dans ma face pendant que j’écrivais ce billet. J’ai fait un osti de saut. Ça pue le plastique brulé dans ma chambre, j’avais peur que l’alarme de feu décolle. Bref, je peux pu recharger mon ordi portable… on verra si je me trouve autre chose de plus fiable et qui ne risque pas de faire bruler mon prochain hotel.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :